Coup :(

Souriez, vous êtes filmés !

 

Hey toi, oui toi derrière ton écran qui lit ce billet, es-tu conscient que tous tes faits et gestes sont surveillés ? Sais-tu aussi que si tu utilises un site gratuitement (Facebook, Google, Twitter…) eh bien, c’est toi le produit mis en vente ? Non non, nous ne sommes pas dans un film d’action à la James Bond, mais bel et bien dans la vie réelle. Pendant que tu navigues tranquillement sur le internet, de nombreux sites web sont entrain de surveiller et de collecter tes données personnelles à ton insu et ce, sans impunité. Si tu ne me crois pas, tu peux toujours installer l’Addon « Lightbeam » sur Mozilla ou « Ghostery » sur Google Chrome et tu sauras qui est en train de t’espionner en temps réel…

Malheureusement, maintenant que nous sommes presque tous en ligne, et connectés d’une façon ou d’une autre et à une époque où chacun de nous peut créer du contenu gratuitement, en temps réel et le partager via les canaux de son choix, la toile se voit submerger de plusieurs zettaoctets* d’information. Aujourd’hui, le « Big Data » (ou encore traitement massif des données personnelles) est le pétrole du futur qui servira de carburant à l’économie mondiale. D’ailleurs, comme le pétrole, ces informations doivent être raffinées pour prendre de la valeur. Ainsi, elles sont triées, agglomérées, conservées puis lues. Tout doit passer au peigne fin pour une question de sécurité en premier lieu, mais aussi afin d’être réutilisé pour deviner et influencer notre comportement de consommateur brebis. Un vrai trésor pour celui qui saura transformer le charbon en diamant.

Merci à Edward Snowden, un jeune geek qui décide de faire face au Big Brother des temps modernes. En juin 2013, ce jeune informaticien échappé de la NSA décide au péril de sa vie, de lever le voile sur toutes les pratiques d’espionnage de cette dernière. Aujourd’hui, Edward Snowden, est devenu en l’espace de quelques jours, un Ché du XXIème siècle, un symbole de lutte pour la protection de la vie privée contre le flicage mené en secret par les services de renseignements. Après le séisme Snowden et pour calmer les ardeurs des associations, le président Obama a donné le feu vert, fin janvier 2014, aux grands groupes pour dévoiler plus d’informations sur la surveillance de leurs utilisateurs. Toutefois, ces dernières ont quand même filtré au compte goute ces dernières.

En attendant la sortie d’une loi qui nous permettra de préserver notre vie privée, des solutions alternatives voient le jour comme un logiciel du nom de TOR qui vous permet de naviguer de manière anonyme en modifiant votre adresse IP publique.

Maintenant que tu sais que tu es surveillé (dans le cas où tu l’ignorais), ton comportement va-t-il changer ? Feras-tu plus attention à ce que tu partages sur la toile ? Penseras-tu à prendre en main la protection de ta vie privée ? 😉

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply