Coup <3

Les salles de sport : la cours des miracles

Il y a ceux qui prennent des résolutions le 1er janvier de chaque année (qu’ils finissent par laisser tomber au bout de quelques semaines pour les plus courageux), pour ma part, il m’a fallu attendre 7 mois avant de me décider enfin à me mettre au sport.
Bon je ne vais pas vous le cacher, si je me suis mise au sport, c’est juste pour ne pas avoir trop de remords quand je mange le soir, tranquillement dans mon lit, en face de mon PC. Je me dis également : Jouer aux sirènes cet été à la plage c’est mort, mais la procrastination l’espoir fait vivre… Il paraît.

C’est ainsi que je me suis inscrite en compagnie de mes collègues le 30 juillet dans une salle de sport pour combattre mes bourrelets rondeurs rebelles.

Aller à la salle de sport m’offre un beau spectacle avec un florilège de personnages hétéroclites, que je me suis bien amusée à répertorier. Florilège.

1/ – Bo Bwader
Impossible que tu le rates. Séré dans son petit short qui laisse apparaître ses biceps où tu peux voir où commence et finit chaque muscle. Bourré aux protéines et stéroïdes, tu le trouveras surement en face d’un miroir soulevé des poids aussi lourds que lui, admirant avec satisfaction ses muscles parfaitement bandés…A condition de ne pas regarder les jambes, aussi minces que son quotient intellectuel.

2/ – La Rubby
Seuls les anciens la reconnaîtront. Elle débarque à la salle aussi maquillée qu’un camion volé (et wellah ça ne coule pas), saucissonnée dans une tenue au bord de l’implosion, une idée en tête : chasser le mâle. Que voulez-vous les temps sont durs, et les frais d’entretien (botox, maquillage, teintures) sont dures à assumer toute seule.
Tu la vois soulever ses petits altères avec grâce et sex appeal tout en mettant en avant ses courbes à chacun de ses mouvements. Celui qu’elle maîtrise le mieux : le duckface.

3/ – Le Monsieur ou la madame « je sais tout, attends je te montre »
C’est souvent l’un des plus anciens de la salle. Cette dernière est sa deuxième maison. Dès qu’il repère les petits nouveaux, il fonce sur eux et commence à étaler son grand savoir en machine. Le moment jouissif, que le vrai coach arrive pour lui corriger un mouvement : « La a sahbi, hakda ghadi tharess dahrek ». Le dernier à l’avoir remis en question en public a mystérieusement disparu de la salle…Ya Salam !

4/ – Lui un vieux ? Mon œil !

Elle/Il doit avoir le triple de ton âge et pourtant il te file de ces complexes… Il a beau être le doyen de la salle, tu te rends compte que l’âge n’a aucune prise sur ses performances. Il t’est même difficile de suivre son rythme. Certes, ça fait plaisir à voir, car c’est la preuve réelle que le sport conserve… Petit conseil, ne le suivez pas dans les vestiaires, vous risqueriez de découvrir le secret de son sourire éclatant : un dentier !

5/ Pudique Moi ? Jamais ! :
Elles n’ont aucune pudeur et son extrêmement à l’aise dans leur corps au point de se balader nues comme un ver dans les vestiaires laissant apparaître tous les attributs que la nature leur a offert. Tu as beau baisser les yeux pour ne pas être gêné, elle n’hésitera pas à s’étirer devant toi mettant encore plus en avant ses rondeurs. Oui ses rondeurs n’ont rien à envier à celles de Kim K, si ce n’est son compte en banque…

Retrouves-tu des personnages que, toi aussi, tu croises de temps en temps en faisant du sport ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply